Prolonger la vieillesse, non mais quelle idée !?

Baba yaga a pondu un oeuf de Dubravka Ugresic

Elles progressent en formation serrée, trois poules … Au premier bord, elles sont invisibles. Et puis, un beau jour, vous commencez à les remarquer. Elles se traînent dans le monde.

Un roman en trois parties.

La première explore avec tendresse la relation parfois difficile de la narratrice avec sa mère vieillissante, cette inversion des rôles lorsque l’autonomie disparait, replacée par une dépendance aux autres et la souffrance occasionnée. C’est tellement juste et vrai !

C’étaient les signaux d’un malaise fondamental qui couvait en elle depuis des années, le sentiment omniprésent que nul ne la remarquait, qu’elle était invisible.

La seconde partie raconte avec un grand humour les tribulations des trois copines lors d’un séjour en centre de thalasso, les rencontres qu’elles font avec des personnages hauts en couleurs, les hauts et les bas de leur moral. Il y a ces lignées de parents avant elles et ce passé de privations et d’absence de libertés.

L’auteure ponctue ses fins de courts chapitres de liaisons savoureuses, maintenant notre attention, nous donnant le sourire, une vraie réussite !

La troisième partie est une étude très sérieuse et documentée du mythe de la Baba Yaga, « une laide et méchante vieille femme qui enlève les petits enfants », une sorcière par excellence. Un mythe qui puise ses racines dans la misogynie …

Rappelons au passage que tous ces vilains préjugés, dictons, expression et croyances sexistes liées aux babas, aux mémés, ont été inventées par … les « pépés ».

Personnification du Girl Power par excellence, ces personnages de vieilles femmes croates m’ont fait passé un très bon moment de lecture, même si, deux semaines après avoir refermé ce livre, je me rends finalement compte que je n’en ai pas gardé un souvenir marquant et que je le trouve ardu à résumer. Je salue une superbe couverture, aussi déjantée que les Beba, Kukla et Pupa, et une traduction d’une très grande qualité … Vraiment la littérature des pays de l’Est m’enchante !

Publié par worldcinecat

Découvrir tout ce que je peux découvrir ...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :