Pour un souffle de liberté

Là où je me terre de Caroline Dawson J’avais sept ans la première fois que j’ai décidé de ne pas me tuer. 1986 Caroline et sa famille fuient Valparaiso, le Chili de Pinochet et se réfugient au Canada. Toronto ou Québec … ils choisissent le deuxième et leur nouvelle vie débute dans la misère etLire la suite « Pour un souffle de liberté »

Inventing Anna

Critiques élogieuses, où les mots « intriguant », « fascinant », « paraître » dansent la ronde, qualité des séries Netflix, il ne m’en fallait pas plus pour lancer le premier épisode. L’arnaqueuse Anna Delvey est en prison, après avoir escroqué des membres de la haute société new yorkaise. Une journaliste assez banale tente d’obtenir son histoire en exclusivité pour relancerLire la suite « Inventing Anna »

We shall never surrender

La peau des pêches de Salomé Berlioux Docufiction ou autobiographie, je ne sais pas, mais j’ai commencé ce livre et je l’ai fini, sans lever la tête. Une belle écriture, avec une économie de mots, au service d’une souffrance quotidienne, celle des jeunes femmes qui veulent un enfant mais n’y arrivent pas. Le plus probableLire la suite « We shall never surrender »

Regardez nous danser

1968 : à force de ténacité, Amine a fait de son domaine aride une entreprise florissante. Il appartient désormais à une nouvelle bourgeoisie qui prospère, fait la fête et croit en des lendemains heureux. Mais le Maroc indépendant peine à fonder son identité nouvelle, déchiré entre les archaïsmes et les tentations illusoires de la modernitéLire la suite « Regardez nous danser »

Les nuits étaient noires comme du goudron

Le mur des silences de Arnaldur Indridason Où l’on retrouve Konrad, inspecteur de police à la retraite taraudé par le besoin de savoir qui a tué son père Seppi, une nuit, devant une usine. Où l’on découvre un squelette – homme ? femme ? – derrière la double cloison d’une maison où les locataires se sont succédé.Lire la suite « Les nuits étaient noires comme du goudron »

L’insaisissable

La chasseresse de Kate Quinn Elle était la jeune maîtresse d’un officier de la SS, dans la Pologne occupée par les Allemands, l’hôtesse de somptueuses réceptions dans sa villa au bord de l’eau, et un excellent fusil. La traque – Die Jägerin, la chasseresse chassée à son tour, un gibier particulièrement difficile à retrouver pourLire la suite « L’insaisissable »