Douce, douce vengeance

Pourquoi pas carrément en France ? Que faisaient les français dans la vie ? Ils ne devaient pas tous vendanger le raisin.

La jeune réceptionniste n’avait jamais eu l’occasion d’enregistrer un guerrier massaï. Pas étonnant qu’elle se soit méprise sur un ou deux détails Elle croyait avoir entendu qu’il avait une lance et un couteau sur lui et voulait payer en vaches. Ou avec 200 chèvres. […]Que mademoiselle ne s’inquiète pas. Ole Mbatian Le Jeune, homme-médecine de profession, n’avait qu’une parole. Là d’où il venait, soit vous vous comportiez honorablement, soit vous n’étiez plus en mesure de faire grand-chose après çà. Afin de donner plus de poids à ces derniers mots, Ole leva son casse-tête et lui adressa un sourire, qu’il voulait chaleureux.

Hilarant !

Les tribulations de ces pieds nickelés sont racontées avec un humour plein de tendresse, avec un brio et un sens du timing … Je serais incapable de résumer ce récit mais j’ai aimé la façon dont chaque personnage est parfaitement dessiné, expliqué, avant de monter sur la scène et de se mettre en action. Ils s’agitent dans tous les sens et ils sont toujours très imaginatifs dans leurs envies de vengeance, dans leurs tentatives de meurtres. Très drôle !

Ole, l’homme-médecine est parfait dans son rôle du naïf qui s’adapte vite, sorte d’Indien dans la ville ; le méchant est bien monstrueux mais ne perd rien pour attendre ; le petit couple naïf ne l’est finalement pas du tout ; on passe en permanence d’un côté à l’autre du miroir et c’est excellent.

Publié par worldcinecat

Découvrir tout ce que je peux découvrir ...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :