They lived with passionate intensity

The Kennedy Men de Laurence Leamer

Des quartiers nord de Boston où son irlandais de père Joe a fait ses armes jusqu’à la Maison Blanche où son fils Jack devint le plus jeune président élu, catholique de surcroît, Laurence Leamer retrace la destinée hors du commun de ces hommes Kennedy. A partir d’une recherche documentaire importante, il montre par une multitude de détails et d’anecdotes comment le patriarche a façonné ses fils pour qu’ils atteignent le sommet. Ce chemin a été semé de grands drames, tout le monde les connait, mais le clan a toujours fait front commun contre l’adversité.

Marié à Rose Fitzgerald, avec laquelle il a eu neuf enfants, Joe a mené sa vie de businessman sans une grande morale, ni du point de vue économique – une partie de sa fortune s’est forgée lors de la prohibition – ni du point de vue marital. Les femmes n’étaient pas considérées mais c’était un temps où on restait. Les belles-filles faisaient tapisserie ou alors, comme Ethel, la femme de Bobby, faisaient plein d’enfants, élevés à la hussarde. Les gendres, eux, intégraient la tribu et menaient campagne.

Joe Jr mort au combat, Jack et ses problèmes de santé insensés, Bobby l’acharné et Teddy, le petit dernier, tous étudiants médiocres à Harvard, propulsés ensuite grâce à la fortune paternelle dans la vie politique pour marquer l’histoire.

Passionnante biographie ; parfois un peu trop détaillé pour moi mais j’y ai beaucoup appris.

Publié par worldcinecat

Découvrir tout ce que je peux découvrir ...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :