Où vivaient les gens heureux

C’était son oeuvre d’art, cette famille.

Eleanor adorait leur famille bruyante, turbulente et un peu chaotique, à l’opposé du silence et de la solitude de celle où elle avait été élevée.

Cam et Eleanor sont les heureux parents de trois merveilleux enfants. Ils vivent dans une ferme, près d’une rivière avec une cascade ; ils chantent ensemble, lisent des histoires, ramassent les fruits. Les bébés sont nés dans la maison, elle est une illustratrice pleine de créativité, il est l’épaule sur laquelle s’appuyer.

La douce image de la petite maison dans la prairie vole en éclats après que leur fils soit victime d’un très grave accident domestique qui le handicape à vie. Lorsque les enfants ne sont plus suffisants à permettre au couple de rester soudé, il s’abîme de manière irrémédiable. Débute alors pour cette mère trop aimante un parcours semé de désillusions et de chagrin.

Où vivaient les gens heureux est un de mes coups de cœur de cette rentrée.

Une écriture d’une grande beauté, une fluidité dans le récit, une immersion dans la vie de cette famille. Un roman qui questionne sur la maternité, sur les attendus d’une mère seule, qui a voulu construire un foyer et réussir. Cela déborde d’amour, de fragilité, de questionnements. Quelle mère est-elle ? Protectrice, engagée, marquée par sa propre enfance solitaire, sans fratrie et sans parents tels qu’elle aurait aimé les avoir. Elle est fusionnelle avec ses enfants, une réaction à l’abandon caché de ses parents. Son côté « je-me-sacrifie-en-silence » quitte a perdre les enfants, à passer pour la méchante … un peu trop, non ?

Allez, cela ne suffit pas pour que je boude mon plaisir de lecture, teinté de tristesse et de nostalgie ; tous ces moments partagés, ces cérémonies familiales cultes uniques, propres à chaque famille … ça m’a parlé.

Publié par worldcinecat

Découvrir tout ce que je peux découvrir ...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :