Retour à Martha’s vineyard

Ils ne se sont pas vus depuis dix ans, ils se retrouvent dans la maison de famille de Lincoln à M.V. pour un dernier séjour avant qu’elle ne soit vendue. Mickey et Teddy sont au rendez-vous, sexagénaires marqués par leurs années d’étudiants boursiers à l’université de Minerva, aux côtés de la charismatique Jacy, dont ils étaient tous les trois amoureux et qui a disparu en 1970 à la veille de se marier avec un homme qu’elle n’aimait pas.

Les choses que l’on ne peut pas se permettre de perdre sont celles que le monde vous vole. Comment le monde sait-il ce dont vous avez le plus besoin, afin de vous en priver, voilà une question pour les philosophes.

Une très belle surprise que ce roman de Russo dont les Mohawk n’avaient pas vraiment aiguisé mon appétit pour d’autres œuvres, mais là, c’est magistral, ces trois types sont très attachants, le papy rockeur au grand cœur, celui qui n’a jamais pu construire une relation amoureuse, angoissé, perdu, le dernier avec un père odieux et une mère soumise, un tombeur qui s’est rangé dans une vie un peu étriquée. On les suit avec envie, l’envie de savoir qui a pu faire du mal à leur icone, comment, pourquoi.

Publié par worldcinecat

Découvrir tout ce que je peux découvrir ...

Un avis sur « Retour à Martha’s vineyard »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :