Femmes en colère

Mathilde Colignon est plus qu’une accusée, elle est devenue le révélateur de l’état de la société post #metoo.

C’est d’abord la couverture du livre qui vous frappe, cet œil fixe empli de souffrance, cette larme de sang, ces lèvres barbouillées de rouge, ce teint livide.

Ensuite, il y a ce jeu d’alternance de récits, de focalisations, la reconstruction des faits qui n’intervient qu’au compte-goutte et ça, c’est très fort. Le premier chapitre examine les sentiments de Mathilde, on se demande bien ce qu’une femme de ce niveau d’études, avec deux filles qu’elle adore, a bien pu faire. Elle est forcément une victime. On croise ensuite le mot « torture » et « barbarie » , et là, le poil se dresse, les yeux se plissent. Le lecteur est alors convié aux discussions entre jurés. Et c’est ébouriffant !

Pas un mot de trop dans ce livre ; il vous saisit les tripes et ne vous lâche plus. J’ai même été vérifier si cette affaire était réelle au départ, tellement c’est plausible, tellement cette revanche de femmes est emblématique de la période que nous vivons … on nous dit que l’après #metoo est en marche et que nous serons protégées mais quand vous allez signaler un harcèlement, on vous rit au nez. Quand on va chercher des aventures d’un soir sur le net, et qu’on vous viole, on l’a encore bien cherché. « Vous portiez quoi ? »

A lire absolument …

Quant à moi, après deux livres sur les violences faites aux femmes, je crois que je vais aimer lire du léger, du simple, du ronronnant …

Ils en parlent aussi : Killing79, mesechappeeslivresques, Folavril, Les voyages de K , Yvan, peluche0706,

Publié par worldcinecat

Découvrir tout ce que je peux découvrir ...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :