Le silence des carpes

Paul végète à Paris, pas vraiment satisfait de sa vie professionnelle (ah ! l’informatique !), agacé par le flic floc de son robinet qui fuit dans son petit appartement sans charme … à l’étroit quoi ! Puis, sa compagne le quitte, sans préavis. Un plombier dont l’accent léger ne le détrompe pas : étranger, Europe de l’est, Tchéquie … lui laisse une photo de femme. Une belle femme qui plus est, dont les formes sont rehaussées au stylo d’une drôle de façon. Il apprend qu’il s’agit de sa mère, disparue en Moravie il y a très longtemps. Déterminé à connaitre la vérité sur ce drame, Paul part illico à Blednice, qui, comme la moitié de son nom le laisse supposer, n’est pas très grand, ni très animé. Qu’importe, il y rencontre des gens sympas, décalés souvent, et avance dans son enquête et sa vie.

C’est en regardant la photo de couverture et en lisant la chronique de Fanny que j’ai eu très envie de suivre ces pieds nickelés et j’ai adoré. C’est subtilement drôle ; ce gars qui quitte tout un beau jour et part dans un pays dont il ne connait pas la langue, juste pour retrouver la mère d’un plombier venu un jour changer un joint … si ça n’est pas le déclencheur d’aventures le plus improbable possible ... I’ll be damned !!!

Certains personnages sont inoubliables, je suis tombée amoureuse de Christiane, qui vient tous les jours faire un scandale et poser une question au cafetier Bébert, mettant en scène un mari imaginaire ; mais il y a aussi les Tchèques, le gars qui boit deux bières à la fois en trinquant avec chacune, tous les jours, Vesely et ses sculptures à la Duchamp, pieds de nez au communisme qui a fait tant de dégâts, de morts, de disparus …

Que de douce folie dans ce roman, merveilleusement écrit ! Une bouffée d’air frais, de légèreté et un nouveau personnage d’homme qui n’a pas encore totalement grandi, capable de vous décrire seconde par seconde une scène d’amour pour s »en excuser ensuite … mais vous comprenez, lecteur, cela faisait si longtemps qu’il ne l’avait pas fait ! Extra !

Publié par worldcinecat

Découvrir tout ce que je peux découvrir ...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :